Visuel du bouquet de services académiques

Education physique et sportive

Bilans des examens en EPS session 2016

Rapport annuel de la Commission Nationale de l’Évaluation session 2016 pour l’évaluation aux baccalauréats, CAP et BEP de l’enseignement général, technologique et professionnel en Éducation Physique et Sportive.

Le travail de la commission nationale, en 2016-2017, a concerné quatre axes essentiels :

  • 1er axe : l’actualisation des textes concernant la certification aux examens en EPS
  1. la finalisation des travaux commencés en 2015-2016 concernant la révision des référentiels de certaines APSA. Pour rappel, ces APSA avaient été pointées comme donnant lieu à des moyennes « hors norme » c’est-à-dire des APSA dont les moyennes a) différaient par rapport aux moyennes globales, b) présentaient des écarts filles garçons importants, et c) présentaient des écarts importants selon les examens.
  2. La révision, entre autres, du référentiel « Escalade » suite à la parution de la circulaire « Exigence de la sécurité dans les activités de pleine nature dans le 2d degré » au BO du 20 avril 2017.
  3. La modification des textes régissant les examens en EPS, voie GT et voie professionnelle, afin de prendre en compte ces évolutions des référentiels applicables pour la session 2018 des examens EPS ; ces nouveaux textes sont parus aux BO du 20 avril 2017 (voie professionnelle) et du 27 avril 2017 (voie GT).
  • 2ème axe : l’analyse des rapports des commissions académiques
    Cette analyse des rapports académiques a été réalisée via une grille de lecture commune, par les membres de la CNE ; pour chaque rubrique, les constats principaux ont été dégagés, et des préconisations de la CNE en découlent.
  • 3ème axe : la réflexion sur « L’EPS au lycée »
    A l’aune de la réforme de la scolarité obligatoire, il a semblé pertinent à la CNE d’engager une réflexion sur « L’EPS au lycée ». A partir d’une extraction de certaines données statistiques, la CNE propose dans ce rapport de ré interroger « le rôle et la place de l’EPS au lycée dans les années à venir » ; la CNE souhaite en effet anticiper et être force de propositions concernant les évolutions souhaitables de l’EPS, dans une perspective « Bac-3/+3 ».
  • 4ème axe : la proposition d’un outil de communication en « 4 pages », qui synthétise les éléments saillants du rapport de la CNE ; ce dernier axe sera à reprendre dans les travaux de la CNE l’année prochaine ; à ce stade, un cahier des charges à destination des établissements est proposé par la CNE.

TEXTE COMPLET EN DOCUMENT JOINT

Mise à jour : 19 septembre 2017